Papa et moi

 

Autrefois

Avec quelques amis, il a pris sa valise
Posant son baluchon dessus un tas de bois
Il voulait avant tout ressentir plein d’émois
Profiter du climat sans aucune balise

Mais il a découvert le bourg qui dépayse
Le hameau qui vous laisse émerveillé, pantois
Exposant les mouflons, marmottes et chamois
Un cadre fabuleux que chacun poétise

Avec quelques amis, prenant son baluchon
Emmenant avec lui son ultime carton
Un jour il est parti vers un destin céleste

Mais c’était feu mon père, en des temps reculés
Marchant sur les rochers, les pieds trop ampoulés
Bourg d’Oisans a changé, pourtant le tableau reste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s