différentes coupes courtes petit et numéroté

9 juin 1

Un hérisson bien particulier

Dans ce miroir sans tain, rêve l’extrait fugace
De picots qui poussent comme ce hérisson
Oh qu’est-ce qu’il m’émeut, piquant dans la chanson
Pourtant je le vois, tout doux, au fond de la glace

Un peu d’humidité masque cette surface
Je repasse la main, cet ultime frisson
J’élimine avec soin la pointe de soupçon
Mais je ne vois que moi dans ce reflet sans trace

Je caresse piano ce reflet renié
Le support est frotté, le brouillard essuyé
Tout en m’examinant, je remarque une bosse

Lugubre cicatrice, auguste souvenir
Grâce au bistouri, j’ai sauvé mon avenir
De mes cheveux rasés, me nargue une brosse

 

Ps: vendredi 19 juin, je vais chez le coiffeur me faire recouper les cheveux derrière
Ce sera après mure réflexion, la coupe 3 ou 8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s