pauvrete-cinq-millions-de-francais-vivent-avec-moins-de-855-euros-par-mois-1310758

Pour quels avenirs ?

Voilà c’est décidé: mon contrat se termine
Pour incapacité, physique évidemment
Pension bien avant: quand, où, pourquoi, comment
Deux mois, trois, un peu plus: finir dans la vermine

La cigale hélant la fourmi pour famine
Je relis ce récit, cherchant l’enseignement
Mais au bout du chemin, je vois que le néant
Me détruit le cerveau, mon cœur amphétamine

Mes yeux sont vraiment secs d’avoir trop sangloté
Faim sans aucun pouvoir, estomac ligoté
Je pleure comme ça, sans eau, ça me soulage

Je cherche, farfouillant dans tous mes souvenirs
Le petit morceau, la parcelle de courage
Qui me fera partir… Où? Pour quels avenirs?

 

daumier-poete-dans-la-mansarde

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s