il-pleut-il-mouille-c-est-la-fete-a-la-grenouille-blog-2016-04-12-15-04-19.jpg

 

Bon sang, le ciel tout gris me plombe le moral
Je toise le crachin naissant de l’infortune
Fichu temps de printemps, le soleil et la lune
Sanglotent tous les deux, malaise général

Mon cœur voudrait aussi faire son théâtral
Déshabiller en pleurs ses fripes de rancune
Éplucher son chagrin sans gestion aucune
C’est impossible pour ce ressort viscéral

Je veux le retenir: musclé, qui zébulonne
Assis sur l’estomac, il saute et le ballonne
Je suintais mon chagrin, j’ai du coup, mal partout

Je regarde à nouveau le brouillard qui patrouille
Je sors donc mon pépin, et je tiens mon va-tout
C’est la fête aujourd’hui: celle de la grenouille …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s