63908.jpeg.png

Il est parfois difficile de partir
Partir parce que l’on est mal aimé
On voudrait pleurer, gémir,
Mais la vie doit continuer

Il est parfois pénible de s’enfuir
D’oublier, de ne plus penser
De fermer les yeux sur le passé
De les ouvrir sur l’avenir

Il est parfois douloureux de rire
Quand notre corps entier pleure
Quand déjà fêlé notre cœur
Pour quelques mots se déchire

Il serait parfois préférable de mourir
Toutes les espérances, tous les rêves
Les regards, les contemplations brèves
Oui, ça fait mal de se souvenir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s